Ce mois-ci, Trivec Troopers a décidé de vous présenter Carin, notre directrice des ressources humaines qui a rejoint l’entreprise en mars dernier. Découvrez quelles étaient ses attentes avant de rejoindre Trivec, comment se sont déroulés ses premiers mois en pleine crise pandémique, quelles personnes l’inspirent et quels sont les trois mots que ses enfants choisiraient pour la décrire.

Faisons connaissance avec Carin Ericsson.

 

Nom : Carin Ericsson

Titre officiel : Chief Human Resource Officer (CHRO)

Citation préférée :

« Ne jugez pas un livre à sa couverture. »

Cela signifie simplement que nous devons éviter de tirer des conclusions hâtives et de nous juger les uns les autres.

 

Quel a été votre parcours professionnel avant de rejoindre Trivec ?

J’aime le changement et j’ai occupé diverses fonctions dans de nombreux secteurs et domaines d’activités différents. J’ai beaucoup travaillé dans le commerce de détail, des produits cosmétiques au matériel informatique, mais aussi dans le marketing et les ventes. J’ai également endossé des postes de direction.

En outre, j’ai travaillé dans des entreprises qui avaient des préoccupations différentes en matière de travail. J’aime démarrer des projets, mettre au point de nouvelles structures opérationnelles et instaurer une culture d’entreprise. Je me sens bien quand je travaille au développement des entreprises et des individus.

 

Pourquoi Trivec ? Y a-t-il eu un facteur décisif ?

Tout d’abord, les employés de Trivec que j’ai rencontrés lors du processus de recrutement m’ont fait forte impression. Ensuite, le facteur décisif pour moi a été de pouvoir jeter les bases de la politique RH dans son intégralité et de partir d’une feuille blanche. En résumé, ce travail amusant était un vrai défi, mais l’idée m’a tout de suite emballée.

 

Que souhaitez-vous accomplir au sein de Trivec ?

Je veux contribuer à faire de Trivec un lieu de travail attrayant qui offre à ses collaborateurs de réelles possibilités d’évoluer sur le plan professionnel. Je veux participer à la croissance et aux réalisations de Trivec. Je veux développer un environnement de travail systématisé qui constitue une solide base commune pour tous les employés. Du reste, je pensais que ce serait ma première mission. Mais la pandémie en a décidé autrement.

 

Quel allait être, selon vous, votre plus grand défi ?

J’ai très vite compris que la mise en place d’une culture d’entreprise acceptée et respectée par tous les pays allait peut-être relever de la gageure. En effet, les différences d’un pays à l’autre sont à la fois culturelles et professionnelles. Cependant, je pense que ces particularités font partie des opportunités qui permettent de créer une culture d’entreprise solide.

 

Quelles étaient vos attentes durant vos premiers jours et semaines chez Trivec ?

J’espérais disposer de l’espace requis pour pouvoir développer une culture basée sur des valeurs. Je m’attendais aussi à un environnement de travail inclusif où tous les employés sont valorisés selon les mêmes principes.

J’attends beaucoup des progrès liés à l’établissement des bases de la politique RH chez Trivec.

 

Pouvez-vous décrire vos premiers mois au sein de Trivec, durant la pandémie de COVID-19 ? Comment avez-vous vécu cette période ?

Mes premiers mois au sein de Trivec ont été assez violents, car la pandémie de COVID-19 a éclaté durant ma première semaine de travail dans l’entreprise. Tout a changé du jour au lendemain, et nous avons dû adapter nos activités en fonction de nouvelles conditions.

J’ai été contrainte de mettre de côté le travail stratégique que j’avais prévu. Au lieu de cela, j’ai dû consacrer toute mon énergie à soutenir au mieux l’organisation, ses dirigeants et ses employés lors de l’introduction et de la mise en œuvre des mesures requises, compte tenu des degrés divers de chômage dans nos différentes régions. J’ai passé beaucoup de temps à lire les programmes d’aide gouvernementale des différents pays pour contribuer à informer les collaborateurs et à gérer au mieux les processus de chômage temporaire.

Même si mes premiers mois chez Trivec ont été totalement différents de ce que j’attendais, j’aime vraiment faire partie de l’entreprise. Tous mes collègues sont si gentils et serviables que je me suis sentie très bien accueillie !

 

Selon vous, quel sera l’aspect le plus amusant de votre travail au sein de Trivec ?

Comme je l’ai dit, je suis très enthousiaste à l’idée de contribuer à la mise en place de la politique RH au sein de Trivec. De plus, le secteur des technologies de l’information est nouveau pour moi. Or, j’ai toujours aimé découvrir une nouvelle branche d’activités. J’ai hâte d’en apprendre davantage à propos de l’offre et des produits de Trivec.

 

Comment vous décririez-vous en trois mots ?

  • Directe
  • Empathique
  • Positive

 

Comment les autres vous décriraient-ils ?

Voilà une question bien difficile. Pour pouvoir y répondre, j’ai dû demander l’avis de mes enfants... Ils m’ont dit : amusante, audacieuse et généreuse.

 

Qu’aimez-vous faire pendant votre temps libre ?

J’aime cuisiner pour mes amis et ma famille, me rendre à des concerts et aller au théâtre, nager, me baigner en hiver (quand le lac est gelé) et passer du temps dans l’archipel de Stockholm.

 

Y a-t-il une personne que vous admirez au sein des RH ?

J’ai beaucoup d’admiration pour Karin Lindahl, même si elle ne travaille pas dans les RH. Elle est PDG et propriétaire d’Indiska. J’admire son approche de l’égalité et sa capacité à écouter les collaborateurs qui rencontrent les clients au quotidien. Elle est très dynamique et fait preuve d’une grande empathie et de beaucoup de courage. Selon moi, l’empathie et la capacité à écouter sont primordiales quand on travaille avec d’autres personnes.

[Fondée en 1901, Indiska est une société suédoise consacrée à l’art de vie qui propose des vêtements, des accessoires et des articles de décoration avec une touche unique et des influences du monde entier.]

 

Cinq questions rapides :

  • Quel est votre restaurant préféré ? Pour l’instant, mon resto favori est le Café Cuvee. Leurs plats sont excellents, et leur personnel toujours aimable.
  • Vous partez camper pour le week-end avec des amis et vous ne pouvez apporter que trois objets. Lesquels ? Je ne fais pas de camping. Mais s’il le fallait, je ne partirais pas sans Nicorette, sans lunettes de soleil et sans rouge à lèvres.
  • Citez une chose que vous avez accomplie et dont vous êtes fière. En tant que maman, ce qui me procure le plus de fierté, ce sont mes enfants. Cependant, je suis également fière de toutes les fois où je suis allée à contre-courant. Lors d’un processus de recrutement, par exemple, j’ai osé faire fi des normes et des profils de compétences traditionnels.
  • Un réalisateur a décidé de faire un film sur votre vie. À quelle actrice confiez-vous le rôle principal ? À Nicole Kidman.
  • Vous avez droit à trois boules de glace. Quels parfums choisissez-vous ? Pistache, chocolat et framboise.

 

Carine, merci de m’avoir accordé un peu de votre précieux temps durant cette pandémie. Nous sommes vraiment ravis de pouvoir vous compter dans notre équipe et avons hâte de pouvoir admirer votre excellent travail.

Anna-Sofia Jonsson

Digital Marketing Specialist

Abonnez-vous à nos dernières nouvelles