Ce mois-ci, nous faisons la connaissance de notre nouvelle superstar créative en Norvège, le commercial qui a travaillé dans l’un des meilleurs bars du monde, qui rêve de parcourir 540 km à vélo à travers la Norvège et qui veut construire sa propre maison. Nous partons à la rencontre de Thomas Stenbæck.

 

Nom : Thomas Stenbæck

Fonction officielle chez Trivec : responsable des ventes pour la Norvège depuis mars 2020.

Quelle citation représente votre philosophie de vie ?

« Jeter l’éponge, c’est faire plus de lessive. »

Pouvez-vous nous raconter un fait amusant sur votre ville natale ?

Je suis originaire de Borlänge, dans le comté de Dalécarlie en Suède, qui est limitrophe de Borlänge Est (Falun).

[Vous ne comprenez pas la plaisanterie ? Ne vous inquiétez pas ! Il s’agit d’une blague locale pour les habitants de Borlänge.]

 

Décrivez votre parcours professionnel. Comment avez-vous atterri chez Trivec ?

J’ai consacré dix ans de ma vie au secteur de l’hôtellerie, en travaillant dans différents bars et restaurants, parmi lesquels le 19e meilleur bar du monde. J’ai également endossé la fonction de représentant Schweppes pour la Norvège et j’ai joué au football à un haut niveau à l’IK Brage.

 

Pourquoi Trivec ? Quel a été le facteur décisif ?

J’ai choisi Trivec parce que je savais que, tout en relevant un nouveau défi, je pourrais exploiter toutes mes connaissances acquises au fil des ans dans le secteur. J’aime la structure de l’entreprise et ses collaborateurs. J’ai travaillé avec les produits de Trivec pendant de nombreuses années et j’ai toujours considéré l’entreprise comme un chef de file.

 

Selon vous, quel sera le plus grand défi de Trivec en Norvège en 2020 et 2021 ?

Nous vivons une époque hors du commun, où les entreprises et les individus se montrent tous très prudents en raison de l’incertitude. Personne ne sait ce qui va se passer après la crise du coronavirus. Notre défi consiste à diriger et à aider les acteurs de l’industrie, afin qu’ils prennent les bonnes décisions pour l’avenir et s’adaptent par la suite. Nous devons croire en un avenir meilleur et tenter de saisir les opportunités qui se présentent à nous afin de garder une longueur d’avance sur la concurrence.

 

Quel aspect de votre travail chez Trivec vous plaît le plus ?

Dès le premier jour, l’accueil a tout simplement été incroyable. Je suis vraiment impressionné par la façon dont nous nous retroussons tous les manches et nous nous entraidons pour accomplir nos tâches. Je suis fier de faire partie de Trivec et de tout ce qu’elle représente. Cela signifie beaucoup pour moi.

 

Si vous ne travailliez pas chez Trivec, quel serait l’emploi de vos rêves ?

Une carrière en tant qu’entraîneur de football aurait été intéressante. J’espère pouvoir bientôt faire mes débuts en tant qu’entraîneur au niveau amateur et ainsi commencer à acquérir l’expérience requise.

 

Comment vous décririez-vous en trois mots ?

  • Joyeux
  • Créatif
  • Positif


Comment les autres vous décriraient-ils ?

  • Drôle
  • Flegmatique
  • Actif

 

Citez trois éléments de votre liste de choses à faire.

  1. Terminer la course Styrkeprøven (épreuve cycliste de 540 km de Trondheim à Oslo).
  2. Construire ma propre maison ou mon pavillon d’été.
  3. Acheter un bateau.

 

Côté voyages, quelle est votre destination de rêve ?

Ma famille et moi rêvons depuis toujours de visiter les Pouilles, en Italie.

 

Y a-t-il une personne dans le secteur de la restauration/de l’hôtellerie qui vous inspire ?

Oui, toutes les personnes qui s’engagent à fournir un service exceptionnel au quotidien et qui mettent tout en œuvre pour éviter que leurs clients vivent une mauvaise expérience. C’est un métier très difficile : soit vous l’avez en vous, soit vous ne l’avez pas. Les bonnes personnes au bon endroit vous emmèneront jusqu’au guide Michelin, voire au-delà.

 

Cinq questions rapides :

  1. Vous partez camper avec des amis et vous ne pouvez apporter que trois choses. Lesquelles ? Des allumettes, un hamac et mon chien.
  2. Si je vous demandais de me préparer à dîner, que me serviriez-vous ? En utilisant des ingrédients locaux italiens, je vous aurais préparé un savoureux ragù parfumé au vin.
  3. Vous commandez une glace. Quels trois parfums choisissez-vous ? Vanille, caramel et Crunch.
  4. Viande, poisson ou volaille ?
  5. Vous ne pouvez manger qu’un seul plat pour le restant de vos jours. Que choisissez-vous ? Du flétan avec des pommes de terre sautées au beurre et des champignons.

Anna-Sofia Jonsson

Digital Marketing Specialist

Abonnez-vous à nos dernières nouvelles