‹ Retour

Ce que vous pouvez entreprendre pour sauver le marché de l’horeca de la crise du coronavirus

Par Anna-Sofia Jonsson, 20 mars 2020

Continue de lire - 3 temps de lecture en minutes

Dans le contexte de la crise du COVID-19, des villes et des pays entiers limitent de plus en plus les restaurants à la vente à emporter et à la livraison uniquement. Voici comment vous pouvez éviter au mieux les risques sanitaires et soutenir vos restaurants locaux préférés.

 

Que peuvent faire les restaurateurs pour minimiser les risques sanitaires liés au coronavirus ?

En tant que restaurateur, vous avez un certain nombre de responsabilités, tant envers vos employés qu'envers vos clients. Soyez proactif et contribuez à minimiser les risques sanitaires en appliquant les recommandations gouvernementales.

  • Restez au courant des dernières informations communiquées par votre gouvernement. Écoutez, agissez et adaptez-vous aux recommandations fournies par votre gouvernement.
  • Désinfectez les lieux quotidiennement. Tous les espaces que vos clients touchent ou avec lesquels ils entrent en contact doivent être désinfectés quotidiennement pour minimiser la propagation de tout type de bactéries ou de virus. Nous vous recommandons de le faire plusieurs fois par jour.
  • Minimisez les contacts humains et laissez faire les clients. Vos clients ont-ils la possibilité de passer eux-mêmes leurs commandes ? Il peut être judicieux d'installer une borne de commande, une tablette ou une application web comme Trivec Buddy, grâce à laquelle vos clients n’ont qu’à scanner un code QR.
  • Proposez des services de livraison ou de plats à emporter. Apportez les plats à vos clients (ou donnez-leur la possibilité de venir chercher leurs commandes) pour éviter les grands rassemblements. Si vous êtes un client de Trivec, vous disposez d'une fonction de livraison dans votre système de caisse. Pour en savoir plus sur la marche à suivre: cliquez ici.
  • Dites NON aux buffets. Car de nombreuses mains y saisissent les mêmes couverts de service, et les gens s'approchent trop près des différents plats pour les humer. Ne les imitez surtout pas, c'est notre plus vive recommandation.
  • Partager, c'est ne pas se soucier des autres – dites non aux tapas. Veillez à ce que chacun garde les mains et ses couverts de son propre côté de la table. Dans une période telle que celle-ci, il n'est pas nécessaire de faire circuler les bactéries (ni les virus).
  • Fournissez à vos clients du désinfectant ou des lingettes nettoyantes pour les mains. Ou rendez le lavage des mains obligatoire pour tous les clients. Tuez les germes !
  • Un membre de votre personnel se sent malade ? Informez vos employés de la situation et de l'importance de rester à la maison s’ils se sentent malades, ou s’ils ressentent des symptômes du COVID-19.
  • Servez-vous des médias sociaux pour informer les clients potentiels. Tenez à jour vos heures d'ouverture, votre menu et vos options de livraison, ainsi que vos coordonnées. La plupart des clients consulteront les médias sociaux (et/ou votre site web) pour connaître les mises à jour concernant votre entreprise.
  • Augmentez la distance entre les tables. Veillez à ce qu'il y ait de l'espace entre les tables, minimum un mètre entre les unes et les autres.

 

Que puis-je faire pour aider le pub, le restaurant, le café ou le lieu de brunch de mon quartier ?

Personne ne peut tout faire, mais nous pouvons tous faire de petites choses. Tous les restaurants connaissent actuellement une forte baisse de leur flux de trésorerie quotidien, et comme chacun le sait : annulations = pas de clients = pas de revenus.

Voici quelques mesures que nous, humains affamés que nous sommes, pouvons prendre pour sauver le marché de l’horeca :

 

N'annulez pas votre réservation, mais reportez-la !

Au lieu d'annuler le dîner romantique, le séjour ou le déjeuner d'affaires que vous attendiez depuis des semaines, reportez-le à plus tard. Cette crise ne durera pas éternellement, et si vous décidiez d'annuler votre réservation, votre restaurant préféré ne tiendrait pas le coup très longtemps.

 

Contribuez à soutenir le flux de trésorerie – achetez une carte-cadeau

Comme nous l’avons mentionné, l'ensemble du secteur de l’horeca souffre d’un manque de flux de trésorerie, et les restaurants n’en sont pas épargnés. Maintenez votre boulangerie préférée à flot en achetant une carte-cadeau dès aujourd'hui, au moment où cela compte le plus, et assurez-vous de pouvoir déguster votre pain aux noix favori pendant de nombreuses années encore.

 

Utilisez les services de livraison (ou à emporter)

Si le coronavirus vous met mal à l'aise ou si vous êtes placé en quarantaine, orientez-vous vers les services de livraison. Uber Eats, Foodora, Wolt, Deliveroo et bien d'autres encore sont toujours en activité et aident les restaurants à rester ouverts en proposant des services de livraison. Ce type de service est parfait dans des moments critiques tels que ceux-ci, car il minimise l'interaction humaine.

Certains restaurants proposent également des services de plats à emporter ; commandez à distance et passez prendre votre commande. Cette formule vous permet de gagner du temps et de limiter les risques sanitaires liés aux espaces publics. Demandez au livreur de laisser votre repas devant votre porte ou allez le chercher dans un café proche de chez vous.

Chaque petit-déjeuner, déjeuner, dîner et pause-café compte !

 

La chronologie de la lutte contre le coronavirus reste incertaine. Cependant, il n’y a pas lieu de céder à la panique. Soyez malin, lavez-vous les mains et restez à la maison si vous vous sentez malade... Et n’oubliez pas de soutenir vos restaurants locaux en utilisant les services de livraison lorsque vous commanderez votre déjeuner demain !

Anna-Sofia Jonsson

Digital Marketing Specialist

Abonnez-vous à nos dernières nouvelles