‹ Retour

La gestion d'un restaurant en 2022

Par Lamia Souilah-Piuzzi, 22 juin 2022

Temps de lecture - 4 minutes

Cela fait bientôt deux ans que la plupart des pays ont signalé leurs premiers cas de COVID-19. Cette longue période a sans doute été la plus difficile de l’histoire récente et variée du secteur de l’hôtellerie et de la restauration. Qu’on le veuille ou non, les 12 mois à venir seront à coup sûr marqués par les événements des 24 derniers mois.  

Peu importe la forme qu’elle prendra à l’avenir, la pandémie soulève des questions essentielles pour le secteur de la restauration, notamment en ce qui concerne le personnel, la sécurité, la nouvelle normalité et le changement de comportement du public. 

Les restaurants rouvrent leurs portes  

Dans la plupart des pays, les restaurants ne pouvaient pas ouvrir leurs portes durant la pandémie. Cette situation a exercé une pression énorme sur le secteur. Après l’assouplissement des mesures, diverses raisons échappant au contrôle des restaurateurs ont rendu le commerce très difficile. Alors que de nombreux pays ont plus ou moins repris leurs activités habituelles grâce aux restrictions allégées, la question du personnel figure désormais parmi les enjeux et défis à relever en 2022. Entre collaborateurs malades ou en quarantaine, il est fort probable que la pénurie de main-d’œuvre ait affecté les restaurateurs. 

Des solutions d’automatisation efficaces  

Ainsi, les restaurants ont soutenu leurs formidables équipes en adoptant des solutions d’automatisation efficaces. La réservation, la consultation du menu, la commande et le paiement « en libre-service », sans dépendre de collaborateurs plus nombreux, ont permis aux restaurants de rester ouverts et de fonctionner efficacement.  

Cette tendance va se poursuivre en 2022 afin de préserver l’expérience du client, tout en veillant à ce que les pénuries de main-d’œuvre n’entraînent pas de retards ou de baisse du niveau de service.  

Les clients voient leurs options se multiplier  

Cette année, les restaurants devront continuer à proposer des options de livraisons et de plats à emporter avec un service direct, sûr et sans contact pour les clients qui ne veulent ou ne peuvent pas manger sur place. Cependant, ils devront répondre aux mêmes préoccupations de santé et de sécurité pour leur service en salle que pour les livraisons et les plats à emporter. L’espacement entre les tables sera probablement maintenu, le nombre de places au bar devrait rester limité, et les restaurants adopteront sans doute de nouvelles dispositions pour mettre en valeur les offres sans contact. L’attention soutenue pour la santé et la sécurité des clients est une tendance qui n’est pas près de disparaître. 

Changement des habitudes de consommation au restaurant  

La hausse des prix et les problèmes d’approvisionnement mondiaux ont placé les denrées alimentaires parmi les principaux enjeux de cette année. Comme nous l’avions évoqué, de nombreux restaurants ont vu leurs revenus issus des livraisons et des plats à emporter augmenter. En 2022, nous nous attendons cependant à ce que les clients retournent au restaurant pour y manger sur place, avec une certaine prudence toutefois. Cette année, les consommateurs accorderont beaucoup d’importance aux options saines, dans une certaine mesure pour contrebalancer les choix moins sains durant les confinements. Les clients ont envie d’aller manger au restaurant tout en profitant de la sécurité d’une offre saine et d’un traitement fluide et sans contact. 

Découvrez l'intégralité du Rapport des Tendances dans la restauration dans lequel nous présentons l'ensemble des tendances pour 2022 :  

  • Le régime alimentaire définit le choix du restaurant 
  • Le digital poursuit son ascension 
  • Les expériences immersives éveillent les sens au-delà du goût 
  • Le financement d'un restaurant 

Téléchargez l'étude sur les tendances

Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières actualités