‹ Retour

Quelques points d'attention si vous souhaitez ouvrir votre propre restaurant

Par Trivec, 02 déc. 2019

Continue de lire - 4 temps de lecture en minutes

Vous allez bientôt ouvrir votre propre restaurant ? Ou vous avez des projets dans ce sens ? Félicitations ! Devenir un entrepreneur dans l'horeca et le rester est une activité stimulante mais fascinante. Évoluer dans le secteur de l'horeca est un boulot difficile, mais la satisfaction est au moins tout aussi grande.

En tant que futur restaurateur, vous avez probablement déjà un concept en tête ou sur papier. Vous avez peut-être déjà trouvé l'endroit de vos rêves et développé un menu sophistiqué. Mais lorsque vous ouvrirez votre propre restaurant, vous aurez aussi différents obstacles à surmonter. Dans cet article, vous découvrirez un certain nombre de points auxquels vous devrez absolument prêter attention si vous ouvrez votre propre restaurant.

 

Permis : vous allez devoir serrer les dents

Si vous démarrez une entreprise en Belgique, vous serez confronté à de nombreuses paperasses administratives. En effet, pour pouvoir ouvrir votre restaurant, vous aurez besoin de toute une série de permis.

En fonction de la situation, il existe de nombreuses procédures administratives et autorisations horeca dont vous devrez peut-être tenir compte :

  • Création d'une entreprise : demandez un numéro d'entreprise, affiliez-vous à un secrétariat social et enregistrez également votre numéro d'entreprise auprès d'un bureau de TVA.
  • Permis d'exploitation : l'enregistrement auprès de l'AFSCA (Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire) est obligatoire pour toutes les sociétés qui entrent en contact avec des denrées alimentaires. L'inscription peut facilement se faire en ligne.
  • Certificat de moralité : certificat confirmant que le demandeur a une bonne conduite morale et qu'il est donc autorisé à servir des spiritueux. Demandez le certificat de moralité dans la commune où vous êtes inscrit en tant que citoyen.
  • Patente pour le débit de boissons spiritueuses : si vous ne servez que de la bière et du vin, vous n'aurez besoin que d'un permis pour les « boissons fermentées ». Mais toute personne servant également des spiritueux, comme le whisky et le cognac, doit également faire une demande de patente spécifique pour le débit de boissons spiritueuses auprès de la commune où le restaurant est situé.
  • Attestation du service incendie : le bâtiment dans lequel est situé votre restaurant doit répondre à un certain nombre d'exigences en matière de sécurité incendie.
  • SABAM (Société belge des auteurs) : pour ceux qui jouent de la musique dans leur restaurant.
  • Permis d'environnement : à demander auprès de la commune.
  • Autorisation d'ouverture à des heures différentes : à demander également auprès de la commune.
  • Autorisation d'installer une terrasse : à demander également auprès de la commune.

Sur le site Web du gouvernement flamand, vous trouverez de plus amples détails sur les différentes autorisations possibles.

 

Personnel : soyez prêt à faire face à une grande affluence

Il est possible que votre restaurant rencontre un succès immédiat et qu'il soit complet tous les jours. Dans un tel cas, vous aurez besoin d'une paire de mains supplémentaire. Mais où trouver rapidement le personnel adéquat ? Dans le secteur de l'horeca, il est déjà difficile de trouver de bons travailleurs, mais il l'est encore plus de trouver une solution de dernière minute à une pénurie de personnel pendant les moments de rush.

Il est donc préférable de prendre les devants avant d'ouvrir votre restaurant. Pensez notamment aux pistes suivantes :

  • Discutez-en avec un conseiller en ressources humaines spécialisé dans le personnel horeca.
  • Inscrivez-vous sur les plateformes d'emploi et établissez d'ores et déjà des contacts, même s'il s'agit dans un premier temps d'établir une réserve de recrutement.
  • Faites venir les candidats potentiels dans votre établissement avant l'ouverture, ce qui permet de créer un lien.

En outre, soyez bien informé des réglementations légales dans le domaine de l'emploi (régime des vacances, heures, heures supplémentaires, etc.) et des salaires dans le secteur de l'horeca. Déterminez le statut professionnel qui convient le mieux dans votre restaurant : employés permanents, à temps plein ou à temps partiel, flexi-jobs, étudiants, indépendants, etc. ou une combinaison de différents statuts.

 

Aménagement et décoration

Le menu et la préparation de vos plats sont les éléments constitutifs d'un restaurant bien géré. Mais le plaisir des yeux compte aussi ! Consacrez donc suffisamment de temps et de ressources à l'aménagement et la décoration de votre restaurant. Faites une liste détaillée de tout ce dont vous avez besoin, y compris les petits bougeoirs à disposer sur les tables.

Tenez également compte du côté pratique de votre intérieur. Gardez les allées larges et dégagées et choisissez des meubles nécessitant peu d'entretien.

Astuce : passez un marché avec un magasin de meubles et/ou de décoration local. Ainsi, vous aurez peut-être la possibilité d'obtenir quelques articles en dépôt en échange de publicité. En attendant, il existe également des solutions qui vous permettent de louer des meubles en tant que restaurateur. Le célèbre fabricant belge de meubles Marie's Corner, par exemple, a récemment mis en place le service MC Rent.

 

Présence en ligne

Les clients potentiels doivent non seulement pouvoir trouver votre restaurant de manière physique, mais aussi en ligne. Consacrez donc suffisamment de temps, d'énergie et de budget à la création d'un site Internet à la fois joli et pratique. Publiez (une partie de) votre menu en ligne pour que les gens puissent commencer à choisir à l'avance et... avoir l'eau à la bouche. Facilitez la vie de vos clients en leur permettant de réserver leur table en ligne, ou même d'y passer leurs commandes (à emporter). Si nécessaire, mettez en place un outil spécial de réservation en ligne où les clients peuvent choisir leur propre plage horaire et même leur table préférée.

Osez faire de la publicité en ligne pour votre restaurant. De plus, n'hésitez pas à vous servir d'outils tels que Google Trends pour connaître les types d'aliments les plus populaires, et adaptez votre menu en conséquence.

 

Un système de caisse efficace, un paiement rapide

Dans un restaurant qui tourne bien, un système de caisse efficace est une condition essentielle. Ne vous compliquez pas la vie et laissez-vous aider par des experts.

Trivec est leader du marché en caisses enregistreuses et automatisation de bar pour le secteur de l'horeca. Trivec fournit des systèmes de caisses sur mesure afin que toutes les opérations de caisse deviennent plus simples et plus efficaces. Tous les établissements horeca peuvent venir chez nous : restaurants, bars, cafés, foodtrucks, hôtels, etc.

Trivec est également le partenaire idéal pour vous conseiller sur la caisse blanche et son intégration. En effet, Trivec n'est pas un système de caisse uniforme, mais un système de caisse entièrement adapté aux besoins et aux souhaits de l'horeca. Ainsi, en tant qu'entrepreneur, vous joignez le nécessaire à l'agréable.

Prenez contact avec nous et nous préparerons ensemble l'ouverture de votre restaurant jusque dans les moindres détails.

 

Contactez-nous!

Abonnez-vous à nos dernières nouvelles