Il y a 20 à 25 ans, la plupart des chefs rédigeaient leurs menus en fonction de ce qu'ils préféraient cuisiner et de ce leurs clients voulaient consommer. Seuls quelques-uns prenaient en compte les conséquences environnementales de l'importation d'ingrédients en provenance du monde entier et mettaient des plats de saison au menu.


Depuis, tout a changé. Le respect de l'environnement est l'une des principales préoccupations de l'humanité tout entière, et les clients sont de plus en plus conscients de ce qu'ils mangent et d'où proviennent les ingrédients. Il en résulte un accroissement de la responsabilité des restaurants, qui doivent être plus prudents dans le choix des producteurs et des fournisseurs, dans la façon dont ils exploitent leur entreprise et dont ils mettent à jour et adaptent leur menu tout au long de l'année.
Aujourd'hui, nous devons penser plus loin que la simple rédaction du menu. Voici quelques conseils pour vous y aider.

 

Qu'est-ce qu'un restaurant durable ?

Il y a plusieurs caractéristiques clés permettant de dire qu'un restaurant est « durable », comme l'utilisation de produits biologiques, la consommation locale et l'empreinte carbone du restaurant. L’objectif est simple : il faut maintenir l'équilibre entre l'accès aux produits et le respect de mère Nature.

Pour être un restaurant durable, vous devez vous concentrer sur des aspects tels que l'empreinte carbone et la gestion des déchets plutôt que sur le personnel, le service à la clientèle et l'efficacité.

Un restaurant durable, présente plusieurs caractéristiques clés telles que l'utilisation de produits biologiques, la consommation locale et, en bref, un processus durable allant de l'embauche du personnel à l'empreinte carbone de l'établissement. La philosophie ? Maintenir un équilibre afin que les ressources ne s'épuisent pas et utiliser des produits et des procédés qui ne nuisent pas à l'environnement. Pour être un restaurant durable, il faut prendre en compte plusieurs critères : le facteur social (lié au personnel et au service client), le facteur économique (fournisseurs locaux et efficacité) ainsi que tous les facteurs liés à l'environnement (empreinte carbone, gestion des déchets, etc.).

 

Menu de saison

Vous le savez, la première chose que vous pouvez effectuer afin de rendre votre restaurant plus durable est de proposer des plats de saison. En créant et en offrant des menus mettant à l’honneur les ingrédients de saison, votre restaurant peut contribuer à réduire la production de cultures qui ne sont pas de saison, et peuvent donc nécessiter des produits chimiques nocifs pour pousser là où elles ne devraient pas.

 

Go (loco) local

Lorsque vous achetez des produits, choisissez de soutenir les fermes qui pratiquent le développement durable grâce à l'agriculture biologique. Les exploitations agricoles qui tentent de réduire leur propre pollution et leur propre gaspillage alimentaire rendront votre chaîne d'approvisionnement plus respectueuse de l'environnement.

Mais avant de conclure des partenariats avec des producteurs et fournisseurs locaux, assurez-vous de faire quelques recherches. Renseignez-vous sur le processus afin de créer des partenariats solides avec les producteurs et fournisseurs locaux en vue de devenir un restaurant durable. Soutenez les producteurs durables de votre région en achetant des produits locaux et d'autres produits de première nécessité.

Dans la plupart des cas, il est rentable pour vous et le producteur d'acheter en gros. Assurez-vous de penser au-delà de la nourriture - la décoration intérieure, l'éclairage (électricité) et les vins font aussi la différence.

 

Cultivez vous-même

Ce titre est évocateur. Comment être plus durable qu'en cultivant soi-même ses propres légumes ? Vous pouvez cultiver différents produits pour différentes saisons. Cependant, assurez-vous de cultiver le sol de façon durable et respectueuse de l'environnement.

 

Faites vos devoirs sur le développement durable

Devenir une entreprise durable ne se fait pas du jour au lendemain, et il y a plusieurs aspects à prendre en considération. Il faut dûment se renseigner pour parvenir à des opérations commerciales durables, respectueuses de l'environnement et éthiques. Il faut songer aux aliments, aux matériaux, à l'équipement ainsi qu'à la gestion des déchets. Et tout cela de manière rentable. C'est difficile.

La prise de conscience est la toute première étape. Essayer de faire les bons choix est l'étape suivante. Recherchez les opportunités qui augmenteront votre niveau de durabilité et minimiseront dans le même temps les coûts que les pratiques durables peuvent entraîner. Comme dit plus haut : il faut penser plus loin que la simple rédaction du menu !

 

Commencez petit

Rome ne s’est pas construite en un jour, et votre plan de développement durable non plus. Des objectifs à long terme, c’est très bien, mais assurez-vous de les scinder en tâches plus petites afin de les atteindre en temps opportun. Qu'est-ce qui pourrait être réalisé maintenant et qu'est-ce qui peut attendre ? Sachez que certains changements peuvent prendre des années, mais ne perdez pas espoir. Au lieu de cela, commencez petit et avancez progressivement.

Par exemple, commencez par imprimer votre menu sur du papier recyclé et utilisez des serviettes de table en lin plutôt qu'en papier. Faites des recherches pour trouver des alternatives créatives.

Pensez aux produits que vous utilisez dans votre restaurant comme l'argenterie, les chaises, les ampoules électriques et le détergent que vous utilisez pour le lave-vaisselle. Est-il possible d'y apporter des changements ?

 

Fixez des objectifs à long terme

L'achat d'équipements écoénergétiques peut coûter plus cher aujourd'hui, mais vous devez penser à long terme pour voir la pleine valeur de votre investissement. Des équipements moins onéreux devront être remplacés prématurément et pourraient finir par vous coûter plus cher en fin de compte. Un meilleur produit offre souvent une garantie, et même si vous payez davantage à l'achat - il peut durer 10 ans de plus.

Par conséquent, pensez à long terme si vous voulez prendre des décisions durables.



Le développement durable a le vent en poupe, et tous les restaurants doivent s’en souvenir, surtout lorsqu’il est question de simples changements qui font une différence considérable dans la production de déchets. En apportant ces petits changements, les restaurants peuvent vraiment économiser des produits et de l'argent tout en sauvant la planète.

Pour en savoir plus : 5 tendances que vous ne pouvez ignorer

Anna-Sofia Jonsson

Digital Marketing Specialist

Abonnez-vous à nos dernières nouvelles